Un dessin pour papa

Sylvain Bouton (auteur et illustrateur), les éditions de l’Isatis, 2021, 32 pages

Un album riche et touchant. Un album qui attire l’attention par son titre et sa couverture jaune flamboyant, entourant une illustration sombre et grise d’un homme. Avant même de commencer l’histoire, il est facile de savoir où se trouve cet homme, sans connaître l’exacte raison. Des barreaux aux fenêtres, le décompte des jours au mur, le gilet rayé que porte l’homme, on comprend rapidement que le papa de l’histoire est en prison.

« Faire un dessin pour papa, ça lui fera toujours plaisir. Ça peut nous rapprocher, même s’il est très loin. »

Dès la première page, le personnage écrit une lettre à ses enfants avec ces premiers mots : « Mes chers enfants, je suis bien loin de vous maintenant. La pièce où je me trouve manque de vie, de couleur, de rires d’enfants… Vous me manquez terriblement. »  

En fait, le papa se trouve en prison parce qu’il a dénoncé le manque de liberté dans son pays, et le prix à payer est la séparation qu’il vit avec ses enfants. Coincé entre 4 murs, il ne fait que penser à eux et compte les jours avant le prochain lundi, jour du courrier. Recevoir les beaux dessins de ses enfants, lui apportent espoir et joie dans son cœur.

Tout l’album est en noir, blanc et gris, sauf les dessins de ses enfants qui explosent de couleurs. Ces dessins colorés illuminent la cellule grise et froide du papa ainsi que son humeur.

Au fil du temps, la pile de dessins de ses enfants s’accumule sur le coin de son bureau. Le père décide donc de les afficher au mur en les regroupant, et il réalise rapidement que ces dessins forment en réalité une porte vers la liberté!

Cet album m’a touchée. J’ai été émue du début à la fin. Je n’avais jamais vu un livre pour enfants abordant ce thème auparavant. Une belle découverte que je viens de faire, un magnifique livre qui divulgue un beau message.

« Dans les moments les plus sombres, l’amour des autres nous permet de nous en sortir. »

Ce qu’en a pensé mon garçon (5 ans) : Ce n’est pas correct de mettre un papa en prison! C’est triste pour les enfants. Mais avec les dessins colorés, ils ont toujours été là pour lui. Le papa a retrouvé le sourire et il est sorti de prison. Ma maman m’a demandé si j’ai aimé l’histoire. Je ne sais pas…

Ce qu’en a pensé ma fille (8 ans) : Ouf… C’est triste et beau. L’histoire est triste bien qu’elle se termine bien. C’est triste de devoir emprisonner un homme parce qu’il s’est exprimé. Mes parents m’ont toujours dit de dire ce que j’avais à dire, avec délicatesse. Je trouve surtout ça triste de voir un papa en prison loin de sa famille. Mais je trouve ça beau de le voir garder espoir et retrouver le sourire pour enfin être libéré et retourner auprès de ses enfants.

*Merci aux éditions de l’Isatis pour le livre offert!*

Note : 5 sur 5.

Note : Le nombre d’étoiles accordé est décerné par moi-même.

Pour vous procurer cet album, cliquer sur l’information en orange en tête d’article. Cela vous mènera directement sur leslibraires.ca et ainsi vous encouragerez les librairies indépendantes du Québec. ❤️

N’hésitez pas à m’écrire dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s