Mon chagrin à moi

Mylen Vigneault (auteure), Maud Roegiers (illustratrice), les éditions Alice Jeunesse, 2021, 32 pages

Ce magnifique album, adressé aux enfants de plus de 4 ans, des éditions Alice Jeunesse, m’a fait du bien. Je me suis sentie apaisée après cette lecture. Honnêtement, j’aurais aimé posséder ce livre lorsque j’étais plus petite et que je vivais un chagrin.

Oui, tous les enfants sont un jour confrontés à un GROS chagrin…

« Un jour, j’ai eu un chagrin. Je ne sais pas trop d’où il venait. Il s’est simplement accroché à moi, sans que j’aie vraiment eu le choix… »

Dans cet album, Mylen Vigneault et Maud Roegiers ont su parfaitement mettre en mots et en images cette émotion de la tristesse qui est représentée par une tache bleue. Cette tache parfois petite, parfois ÉNORME, au point d’en être envahissante, s’est accrochée un matin à une petite fille et elle la suit partout où elle va. Par divers moyens, la fillette essaie de faire partir cette tristesse qui l’envahit, mais rien à faire… Elle finit donc par accepter cette émotion et elle arrive à apprivoiser son chagrin. Petit à petit, la tache bleue prend moins d’ampleur, rapetisse et finit par disparaître.

C’est l’histoire parfaite pour apprendre à apprivoiser son chagrin et à lire bien collé sur son enfant. Prenez le temps de discuter avec lui après cette lecture et surtout de lui dire que vous êtes toujours disponible pour l’écouter ou tout simplement pour l’envelopper de vos bras si son cœur pleure.

Ce qu’en a pensé mon garçon (5 ans) : Le livre est joli, les images sont belles. Ça fait mal avoir de la peine et parfois c’est difficile de dire pourquoi on a de la peine. Moi je n’aime pas ça pleurer, je préfère rire. À l’école, on parle des émotions cette semaine et je vais prêter le livre à mon enseignante pour qu’elle puisse le lire à mes amis. C’est une belle histoire.

Ce qu’en a pensé ma fille (8 ans) : La tristesse c’est une émotion que je n’aime pas. Je n’aime pas être triste et je n’aime pas voir les autres tristes. Moi quand j’ai de la peine, j’en parle à ma maman ou j’écris dans mon journal intime. J’ai beaucoup aimé cette histoire. Elle explique super bien l’émotion de la tristesse qui peut arriver comme ça, d’un coup… Mais un jour ou l’autre, elle finira par disparaître avec le temps. Il faut être patient et accepter notre chagrin. C’est comme ça!

*Merci à Diffusion Dimedia pour le livre offert!*

Note : 4.5 sur 5.

Note : Le nombre d’étoiles accordé est décerné par moi-même.

Pour vous procurer cet album, cliquer sur l’information en orange en tête d’article. Cela vous mènera directement sur leslibraires.ca et ainsi vous encouragerez les librairies indépendantes du Québec. ❤️

N’hésitez pas à m’écrire dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s