Le poids de la couleur rose

Nathalie Lagacé (auteure et illustratrice), les éditions Alice Jeunesse, 2021, 114 pages

Une autre belle découverte de l’autrice Nathalie Lagacé, le roman jeunesse « Le poids de la couleur rose » de la collection Deuzio, des éditions Alice Jeunesse. Ce roman aborde sans tabou cette période délicate où l’on n’est plus tout à fait une enfant, mais pas encore tout à fait une femme.

Ce livre, c’est la féminité et de tout de ce que la société associe à ce concept.

« Alors que Rosalie traverse le parc, elle croise Lambert et les jumeaux Poitras. Ils n’ont pas bonne réputation, mais elle essaie de ne pas se laisser impressionner quand les garçons l’abordent. Cependant, ça tournera vite au harcèlement à caractère sexuel. Ça va la marquer profondément à un moment où son corps est en train de changer sans qu’elle maîtrise quoi que ce soit.

En fait, tout dans sa vie commence à changer : sa meilleure amie Anna qui ne parle plus que de garçons, la pression des adultes qui l’entourent, sa poitrine qui se développe et tout ce qui va avec. Pour Rosalie, c’est difficile à accepter, elle n’est pas prête à subir tout ce qu’impliquent ces changements, l’entrée dans l’adolescence (encore moins dans le corps d’une femme).

Ce roman raconte les petites étapes de cette transition, celles qui sont douces et agréables, comme la rencontre avec Mattéo, et celles qui sont plus effrayantes et intimidantes, comme l’achat d’un premier soutien-gorge, ou la fuite face aux trois garçons qui la harcèlent. »

Je trouve ce roman très intéressant par les illustrations qui agrémentent le texte et l’écriture qui est très agréable à lire et fluide, mais surtout, par le sujet abordé de la puberté et du harcèlement.

Nous le savons, toutes les jeunes demoiselles vivront, un jour ou l’autre, des changements physiques lors de la puberté. Voir sa morphologie évoluer si soudainement et avoir des regards insistants des amis de classe, c’est bouleversant et ce ne sont pas toutes les filles qui sont prêtes à vivre cela.  Il est important de savoir que même si ton corps change, il t’appartient pleinement, et PERSONNE ne peut poser un acte sur ton corps sans ton consentement.

Ce roman explique l’incompréhension que tu peux avoir, le refus face à tous ces changements que ton corps vit, le chamboulement que tout cela peut t’apporter, le mal-être, mais aussi, l’amour et l’acceptation que tu auras de ce corps qui se transforme, qui se féminise, qui deviendra toi!

Oui, devenir une femme est une étape importante dans la vie, et il faut en être fière.

*Merci Diffusion Dimedia pour le livre offert!*

Note : 4.5 sur 5.

Note : Le nombre d’étoiles accordé est décerné par moi-même.

Pour vous procurer cet album, cliquer sur l’information en orange en tête d’article. Cela vous mènera directement sur leslibraires.ca et ainsi vous encouragerez les librairies indépendantes du Québec. ❤️

N’hésitez pas à m’écrire dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s