L’as du bobard

Laura Bunting (auteure), Philip Bunting (illustrateur), les éditions Kaléidoscope, 2021, 40 pages

Oh que j’ai adoré ce livre! Un beau coup de cœur pour moi.

Publié aux éditions Kaléidoscope, cet album jeunesse aborde le sujet du mensonge d’une façon tout à fait originale. La vedette de l’histoire est un oiseau-lyre. Connaissez-vous cet animal? Il s’agit d’une espèce australienne dont le mâle parade avec de grandes plumes déployées dans le dos. Ce petit rusé imite les sons qui l’entourent pour séduire la femelle durant la saison des amours.

Le duo de Laura et Philip Bunting nous propose une histoire très drôle, hilarante, amusante et géniale qui, l’air de rien, fait réfléchir sur l’emploi du mensonge et de la vérité.

Cet oiseau-lyre va presque réussir à convaincre vos enfants que mentir c’est rigolo et que ça n’attire jamais d’ennuis. Lui, il le fait depuis sa naissance et ça lui procure que des avantages. Il ne fait que ça, mentir, à longueur de temps et il s’éclate comme un petit fou. Sauf que… il finit par croiser un plus rusé que lui. Depuis, il décide de ne dire que la vérité, mais la vérité toute crue.

« À peine sorti de l’oeuf, l’oiseau-lyre est sans conteste le plus grand baratineur du monde. L’as du bobard n’en démord pas : mentir c’est génial et ça n’attire jamais d’ennuis !

Vraiment ? »

Les illustrations sont épurées, mais très drôles. L’illustrateur réussit à bien imager les attitudes de l’oiseau et de ses camarades tout au long de l’histoire, ce qui apporte une petite touche supplémentaire au côté humoristique de l’histoire.

Cet album jeunesse est vraiment incroyable. Il vous fera rire, vous et vos enfants, mais il fera surtout réfléchir. Nous le savons, certains enfants ont tendance à créer des histoires, modifier des faits ou ajuster la réalité en leur faveur… À la suite de cette lecture, il sera facile d’amorcer une discussion sur les mensonges et la vérité. Ce livre vous aidera à discuter avec eux des avantages et désavantages de mentir et de faire la différence entre un bon et un mauvais mensonge. (Inventer une histoire pour escroquer quelqu’un ou dissimuler une vérité pour ne pas blesser l’autre.)

Car parfois, oui il est bon de mentir!

Ce qu’en a pensé mon garçon (5 ans) : Ha! Ha! Ha! Il est trop drôle cet oiseau! Il invente n’importe quoi. Ha! Ha! Ha! Ce n’est pas bien mentir, mes parents me l’ont déjà dit. Il faut dire la vérité c’est comme ça, c’est honnête et gentil. J’ai beaucoup aimé l’oiseau-lyre.

Ce qu’en a pensé ma fille (8 ans) : Une histoire sur le mensonge, ça fait réfléchir, mais cette histoire m’a surtout fait rire. Un oiseau-lyre, je ne connaissais pas cet animal et je ne savais surtout pas que c’était un bon imitateur. Dans l’histoire, l’oiseau a eu sa leçon, tant pis pour lui! Au moins, il a compris que mentir ce n’est pas bien, mais que parfois on le peut pour une bonne raison.

*Merci à Gallimard Diffusion Jeunesse pour le livre offert!*

Note : 5 sur 5.

Note : Le nombre d’étoiles accordé est décerné par moi-même.

Pour vous procurer cet album, cliquer sur l’information en orange en tête d’article. Cela vous mènera directement sur leslibraires.ca et ainsi vous encouragerez les librairies indépendantes du Québec. ❤️

N’hésitez pas à m’écrire dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s