Astérix et le Griffon

Jean-Yves Ferri (auteur), Didier Conrad (illustrateur), les éditions Albert René, 2021, 48 pages

Astérix et Obélix, un classique! que ce soit un épisode à la télévision ou une BD, on apprécie toujours leurs aventures. Les éditions Albert René / Hachette Canada ont publié en octobre dernier, « Astérix et le Griffon » qui se trouve être le 39e album des aventures d’Astérix le Gaulois. Ce livre est la cinquième création du duo Jean-Yves Ferri auteur, et Didier Conrad illustrateur.

En faisant de petites recherches sur internet, j’ai appris qu’Albert Uderzo, le créateur de cette série d’Astérix, est décédé le 24 mars 2020 et que cette BD est la toute première publiée après sa mort.

Personnellement, je ne vois aucune différence entre les 2 auteurs. Nous retrouvons une superbe aventure, mettant en vedette nos personnages préférés ayant encore leur drôle de comportement.  Pour ma part, j’ai un petit faible pour Obélix. 😉

L’histoire n’est pas trop longue, elle se lit rapidement et m’a bien diverti. J’ai apprécié que l’aventure nous mène sur un territoire encore inexploré : la Sarmatie, un pays de neige et de glace, peuplé d’Amazones, où tous sont à la recherche du Griffon, une bête mythique aussi convoitée par César et ses Romains.

Ça faisait un moment que je n’avais pas lu de BD d’Astérix. Ça m’a rappelé de bons souvenirs de ma jeunesse, moi couchée dans mon lit avec ma pile de BD sur le coin du lit où parfois je ne faisais que regarder les illustrations, et elles me captivaient tout autant que si je lisais l’histoire.

« Gaulois, Romains et Amazones »

« Astérix, Obélix et Panoramix sont déjà en route vers l’est lorsque débute cette nouvelle aventure. César, paisible à Rome, ne le sait pas. Intrigué par l’animal étrange qu’on lui décrit, le griffon, il envoie une centurie le capturer pour qu’il puisse le présenter au cirque. Leurs guides sont une captive sarmate – une grande blonde appelée Kalachnikova – et un cartographe baptisé Terinconus, qui se fie aux tracés faits par un explorateur grec appelé Trodéxès de Collagène…

Ils ne savent pas encore qu’ils auront les Gaulois dans les pattes ni les redoutables Amazones. »

*Merci aux éditions Hachette Canada pour le livre offert! *

Note : 4 sur 5.

Note : Le nombre d’étoiles accordé est décerné par moi-même.

Pour vous procurer cet album, cliquer sur l’information en orange en tête d’article. Cela vous mènera directement sur leslibraires.ca et ainsi vous encouragerez les librairies indépendantes du Québec. ❤️

N’hésitez pas à m’écrire dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s