Ohé, Jimmy!

Anna Walker (auteure et illustratrice), les éditions Kaléidoscope, 2021, 40 pages

Cet album jeunesse, des éditions Kaléidoscope, est une jolie histoire adressée aux enfants de 5 ans et plus qui aborde le thème de la séparation des parents et le sentiment d’abandon que les enfants peuvent ressentir. Ce n’est pas toujours facile de se reconstruire comme famille à la suite d’un divorce, ni pour un enfant, ni pour un adulte.

C’est l’histoire de Jack, un petit garçon issu d’une famille séparée, qui retrouve son papa et vivra avec lui. Jack trouve que la maison de son père est très silencieuse et un peu triste. Il s’inquiète pour son papa. Un jour, Jack reçoit une surprise, un perroquet vert prénommé Jimmy. Cet oiseau est très bruyant, et vient rapidement combler le silence et le calme qui régnait dans la maison, mais Jack le trouve un peu trop… envahissant. Il amuse beaucoup son papa, prend beaucoup de place, un peu trop de place aux yeux de Jack…

« Le papa de Jack a recueilli chez lui un perroquet perdu. Un oiseau bavard, drôle et irrésistible, mais… qui prend beaucoup de place et fait beaucoup de bruit. Jack le trouve un peu envahissant. Et si cet intrus le remplaçait dans le coeur de son papa ? »

Dans cette histoire, le sujet du divorce est abordé avec douceur et subtilité entre l’imaginaire et la réalité. Je trouve que cette petite touche magique apporte un côté plus doux, plus sensible et drôle à cet album.

Les illustrations sont fabuleuses! On y retrouve une certaine finesse dans le coup de crayon de l’auteure, ce que j’aime bien. De plus, on retrouve une certaine subtilité dans quelques détails qui retranscrivent en images la peine et la dépression que le papa vit. Dans sa maison, on voit un certain abandon (un cœur de pomme qui traîne au salon, le désordre dans la cuisine, la plante que l’on a oublié d’être arroser…) On ressent vraiment la peine que le père vit, l’émotion passe parfaitement.

« Ohé, Jimmy! » est une très jolie histoire pleine de douceur et de tendresse, dont le dénouement heureux enchantera les petits comme les grands !

Ce qu’en a pensé mon garçon (5 ans) : Les images du livre sont belles. J’aime beaucoup l’oiseau. Il est vert! J’aime le vert, mais je ne suis pas certain que j’aimerais avoir un oiseau qui parle tout le temps dans la maison, ce serait trop bruyant. L’oiseau a rendu le sourire au papa, mais le garçon lui ne l’apprécie pas trop. Ma sœur me dit que c’est une histoire triste parce que les parents ne vivent plus ensemble, c’est vrai que c’est triste ça.

Ce qu’en a pensé ma fille (8 ans) : Je ne suis pas certaine que mon frère ait vraiment compris le sens de l’histoire, mais moi oui. Je trouve l’histoire triste même si elle se termine bien. Au début, c’est le papa qui a de la peine, puis plus l’histoire avance, plus c’est le garçon qui devient triste et le papa retrouve son sourire grâce à l’oiseau. Finalement, les deux finissent par être heureux et c’est ça l’important, car ils ont appris à se parler et à se respecter dans les moments de silence.

*Merci aux éditions Gallimard Diffusion Jeunesse pour le livre offert!*

Note : 4 sur 5.

Note : Le nombre d’étoiles accordé est décerné par moi-même.

Pour vous procurer cet album, cliquer sur l’information en orange en tête d’article. Cela vous mènera directement sur leslibraires.ca et ainsi vous encouragerez les librairies indépendantes du Québec. ❤️

N’hésitez pas à m’écrire dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s