Un ami pour Alice

Gus Gordon (auteur et illustrateur), les éditions Gallimard Jeunesse, 2021, 48 pages

Cet album des éditions Gallimard Jeunesse raconte une histoire touchante et attachante. « Un ami pour Alice » c’est un album aux tendres couleurs qui évoque la perte d’un être cher et ce tout ce qui en découle.

« Dans la vie, il y a des hauts… des bas… et toujours un ami! »

Alice vit avec sa grand-maman. Toutes les deux font plusieurs activités ensemble et côtoient beaucoup de gens, dont des personnes âgées et des adultes. Mais Alice a le désir de côtoyer des enfants, des personnes de son âge. Elle voudrait se faire un ami, mais elle ne sait pas comment. Un jour, elle trouva une idée originale! Elle décida de prendre une vieille bouteille, d’y insérer un message et de la lancer à la mer. La bouteille traversa un long chemin sur les eaux et finit son périple aux abords d’une île avec un phare. Un garçon, nommé François, trouve la bouteille et amorce une correspondance avec Alice au gré des flots. Une amitié se développa jusqu’au jour où Alice perd sa grand-mère et n’a plus goût à rien. Elle n’écrit plus à François et se sent terriblement triste. La joie l’a quittée et son ami s’inquiete d’être oublié…

« Alice vit à Paris avec sa grand-mère qu’elle adore. Mais elle rêve d’avoir un ami de son âge. Elle décide donc de jeter une bouteille dans la Seine avec, dedans, un message : « Coucou, je m’appelle Alice ». De l’autre côté de la mer, un petit garçon la trouve et lui répond : « Coucou Alice, je m’appelle François. Où es-tu ?  » Les bouteilles vont et viennent et une puissante amitié naît entre les enfants.

Mais un jour, la grand-mère d’Alice meurt. »

C’est une jolie histoire que j’ai beaucoup aimée. Les illustrations aux couleurs d’aquarelle sont remplies de petits détails à observer tels que des morceaux de papier anciens découpés et collés pour créer un décor chaleureux. Ainsi, on ressent cet effet de douce correspondance entre les deux amis.

N’oublions pas que l’amitié est plus forte que tout!

Ce qu’en a pensé mon garçon (5 ans) : C’est triste pour Alice de ne pas avoir d’amis et de perdre sa grand-mère. C’est une histoire triste, mais en même temps elle est belle parce que Alice retrouve le sourire et finit par avoir des amis comme elle le voulait.

Ce qu’en a pensé ma fille (8 ans) : C’est triste pour Alice, perdre sa grand-maman et être obligé de vivre avec l’amie de sa grand-mère, moi je n’aimerais pas ça. Mais j’aime l’idée du message dans la bouteille. J’aimerais essayer ça un jour. Je sais que mon message pourrait se perdre dans la mer, mais il pourrait aussi arriver quelque part, on ne sait jamais. C’est une belle histoire, les images sont très belles.

*Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour le livre offert!*

Note : 4 sur 5.

Note : Le nombre d’étoiles accordé est décerné par moi-même.

Pour vous procurer cet album, cliquer sur l’information en orange en tête d’article. Cela vous mènera directement sur leslibraires.ca et ainsi vous encouragerez les librairies indépendantes du Québec. ❤️

N’hésitez pas à m’écrire dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s