La main sur les yeux

Danielle Charland (auteure), les éditions Lo-Ély, 2022, 201 pages

Le mois dernier, les éditions Lo-Ély m’ont contacté pour m’offrir une  belle nouveauté littéraire. J’ai accepté avec plaisir! J’adore les nouvelles maisons d’éditions québécoises. On y trouve toujours de beaux trésors.

Le premier roman qu’on m’a proposé est « La main sur les yeux », écrit par Danielle Charland, une enseignante de plus de 30 ans d’expérience. Danielle enseigne la base la plus importante à ses élèves de première année, apprendre à lire et à écrire. Elle adore lire et raconter des histoires à ses étudiants, mais ce qui la passionne par-dessus tout, c’est d’en écrire. Depuis 2013, l’auteure a près d’une dizaine de livres à son actif et sa toute dernière nouveauté, est ce roman jeunesse, adressé aux adolescents.

J’ai bien aimé ce livre qui m’a replongé dans mes souvenirs de l’école secondaire. C’est une période de notre vie qui n’est pas toujours facile. Chacun vit son adolescence à sa façon, avec des hauts et des bas. C’est ce qui se passe pour Salomé, une adolescente de 15 ans qui doit habiter chez son oncle après que sa mère soit rentrée en cure de désintoxication. À sa nouvelle école, elle décide de s’inventer une nouvelle vie pour fuir la sienne, mais le mensonge pourrait la rattraper…

« Salomé a quinze ans. Un jour, sa vie bascule. Sa mère toxicomane doit entrer en cure de désintoxication. Salomé doit donc aller habiter chez son oncle qu’elle n’a pas vu depuis dix ans. Elle pourrait se rebeller, mais elle n’a pas cette force; elle a trop longtemps porté le mal de vivre de sa mère. Ne pouvant fuir cette réalité, elle met une main sur les yeux pour ne pas voir cette réalité qu’on lui impose, cette nouvelle école où elle ne veut pas aller et cet oncle qu’elle ne connaît pas et dont l’univers est glauque.

Lors d’une rencontre inconfortable avec une jeune fille de sa nouvelle école, Salomé cherche à se dérober de l’importune qui ne la lâche pas.

– Tu es nouvelle ?

– Oui.

– C’est pas vrai ! Ne me dis pas que c’est toi qui habites le manoir à deux millions en haut de la côte ?

– Euh… Le manoir ? Oui, c’est là que j’habite.

Le mensonge commence là et devient le coeur de toute cette intrigue. Lancé pour avoir la paix et mettre fin à l’interrogatoire, il lui collera à la peau comme un tatouage. Ce sera le début d’une nouvelle vie qu’elle s’inventera de toutes pièces, aux antipodes de celle qui lui échappe. Elle n’a aucun scrupule à mentir à Kim et aux autres. Cependant, mentir à Zack lui est insupportable, car avec lui, elle arrive à voir au-delà du mur bleu. »

Le roman se lit super bien. Son format de poche de 201 pages se transporte facilement avec soi, un peu partout. J’en ai lu un bout dans la salle d’attente, au cinéma avant que le film débute et même aux glissades, lorsque je surveillais mes enfants du haut de la colline, haha!

J’ai trouvé que Salomé vit une adolescence triste, vraiment triste. Elle a dû prendre de la maturité beaucoup trop vite pour son âge, et n’a pas pu vivre son adolescence normalement. Mais elle a su, malgré tout, rester forte dans tout ce qu’elle a traversé.

J’ai aimé que l’auteur aborde plusieurs comportements que les adolescents peuvent subir : le mensonge, le rejet, la déception, la tristesse, la honte, la moquerie, la méchanceté, l’amour, la joie, le bonheur, le silence et les secrets. Plusieurs personnages de l’histoire passent à travers ces émotions et je dois vous avouer que je me suis même un peu reconnue dans cette histoire. En fait, je crois que plusieurs adolescents s’y reconnaîtront aussi.

*Merci aux éditions Lo-Ély pour le livre offert!*

Note : 4 sur 5.

Note : Le nombre d’étoiles accordé est décerné par moi-même.

Pour vous procurer cet album, cliquer sur l’information en orange en tête d’article. Cela vous mènera directement sur leslibraires.ca et ainsi vous encouragerez les librairies indépendantes du Québec. ❤️

N’hésitez pas à m’écrire dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s