La boîte à mots

François Gravel (auteur), Geneviève Côté (illustratrice), Les éditions Québec Amérique, 2021, 48 pages

La boîte à mots, écrit par François Gravel, est le tout premier livre que je lis de cet auteur. Puis je dois vous avouer que je l’ai adoré! Je me suis reconnue dans cette histoire. Tout le monde se reconnaîtra, car on a tous, un jour ou l’autre, collectionné quelque chose. Moi j’ai collectionné tellement de choses dans ma jeunesse, des effaces, des crayons, des autocollants, de belles pierres précieuses pour moi, des trolls, des timbres, et j’en passe… En ce jour, étant adulte, je peux dire que je collectionne des livres. Je suis une grande Amoureuse, avec un grand « A » des livres. Mais jamais, au grand jamais, je n’aurais pensé faire une collection comme le petit François.

Lire la suite »

Pascal le poil

Élisabeth Brisset des Nos (auteure), Julien Roudaut (illustrateur), Éditions Québec Amérique, 2021, 32 pages

Un album jeunesse original, un documentaire comique, un livre surprenant qui aborde le sujet des poils du corps humain. On doit se le dire, le titre « Pascal le poil » attire notre curiosité et davantage celle de nos enfants. Le livre est adressé aux lecteurs dès l’âge de 3 ans, mais personnellement, je dirais 5 ans et plus.

Pascal, un poil de bras est curieux du nouveau venu au dos. Il se pose mille et une questions sur ce nouveau poil. Il interroge tous ses amis pour en savoir un peu plus sur lui. Que ce soit Isabelle le poil d’aisselle, Mireille le poil d’oreille, Zachary le poil de sourcils, René le poil de nez, Cécile le cil, que Mathieu le cheveu, personne ne le connaît. Alors Pascal décide de faire le grand saut!

Lire la suite »

Paul-Absent

Evelyne Fournier (auteure), Anne-Marie Bourgeois (illustratrice), Les éditions Québec Amérique, 2020, 24 pages

Comme parent on a tous un jour ou l’autre cette petite inquiétude lorsque notre enfant découche pour la première fois. Notre petite voix intérieure nous dit : « Va-t-il s’ennuyer? Il va s’ennuyer… »

Mais dans cette histoire c’est tout le contraire qui se passe. Ce n’est pas l’enfant qui s’ennuie, mais les parents. L’ennui de leur garçon occupe toutes leurs pensées, mais finiront-ils par surmonter cet ennui pour profiter de leur journée en amoureux?

Lire la suite »